BIB Life

Résolution 2017 n°1 : l’autosatisfaction

Vous savez comme la masturbation (rires).
Ma… quoi ? Vous avez bien lu !

En d’autres termes « A da mâna cu presedintele » ou encore « Daviti purana » (je vous laisse le soin de chercher la langue).
Ben voyons… Ne soyons pas trop prude ! (rires).
Oh j’avais oublié que la masturbation est prohibée par la bible. Oops !
Je vous vois venir, mais épargnez-moi vos discours de prêtre « pédophile » coincé du slip…

Je sais… mais moi aussi, je suis croyante (comme le dirait les racistes:  « j’ai un ami noir, cela ne fait pas de moi une raciste »).

Plus sérieusement,

Messieurs et mesdames,

Excusez-moi, promis, je vais essayer d’être politiquement correcte.
À la place de masturbation, qui n’est rien d’autre qu’une métaphore, je vais employer le mot « AUTOSATISFACTION« .

Je réfléchissais à la manière d’arriver plus vite à réaliser mes ambitions, mes envies.
Cette envie me dévore tellement de l’intérieur que j’oublie tout le reste.
Viser la lune pour avoir la chance d’atterrir dans les étoiles.
Cela devient comme une passion obsédante. Cette idée ne me quitte plus, que j’en deviens
ivre; Bref une éternelle insatisfaite.
J’en veux toujours plus, plus, plus. Oubliant que bien souvent, nous récoltons  le fruit de notre dur labeur que quelques saisons, voir des années plus tard.

Aujourd’hui j’en suis arrivée à me demander si mon amour pour l’appât du gain était plus fort que mon amour pour l’amour (rires).
Ma belle-soeur m’a répondu : « non tes ambitions te dévorent ».

Effectivement, je me suis rendue compte que je suis tellement obnubilée à vouloir réaliser X, toute suite et maintenant, que je n’apprécie pas et ne jouis pas vraiment de ce que j’ai déjà accompli.

À peine une victoire accomplie, je ne la savoure pas comme il faut que je passe déjà à la suivante.

Alors, pour 2017, j’ai décidé, de prendre quelques résolutions dont la première serait d’apprendre à être satisfaite. Apprécier l’instant présent, les petites victoires déjà acquises.

J’ai décidé de me laisser enivrer par la sueur de mes efforts et mes succès.

Respirer, de temps en temps jeter un coup d’oeil par-dessus le rétroviseur et me dire:  » punaise, je suis fière de toi, regarde d’où tu viens, maintenant regarde ce que tu es « . Enjoy ! Chill ‘in!

Oui, savoure ma belle! Tu le mérites! Tes efforts ont payé. Le reste suivra avec la même ardeur.

A.G

Aimer ou partager ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial